Les règles non écrites de la recherche d’emploi hautement efficace

Le programme éprouvé utilisé par le leader mondial des services de carrière

Les règles non écrites de la recherche d'emploi hautement efficace.
Le programme éprouvé utilisé par le leader mondial des services de carrière
The unwritten rules of the Highly Effective Job Search.
The proven program used by the world’s leading career services company .
Les règles non écrites de la recherche d’emploi hautement efficace
Le programme éprouvé utilisé par le leader mondial des services de carrière

Phrase résumée du livre : pour trouver l’emploi de vos rêves, il est impératif de développer une stratégie qui vous permette de délivrer le bon message à la bonne personne, c’est-a-dire la personne clef qui décide de vous embaucher : « The Unwritten rule of the highly effective Job Search « vous aidera à créer un plan d’action puissant qui utilise les techniques de la méthode Pierson.

De Orville Pierson , 289 pages , date de publication 2010

Résumé et chronique du livre

L’auteur commence le livre avec une petite histoire humoristique pour illustrer le fait que beaucoup de gens espèrent obtenir le meilleur mais ne sachant pas comment s’y prendre, ils passent loin de leur objectif. À moins d’avoir de la chance,  utiliser des méthodes qui sont mal adaptés, même en les utilisant mille fois, ne les rendra pas mieux adapté. Pour lui c’est la même chose dans la recherche d’emploi.

Les gens qui sont chanceux n’auront peut être pas à changer de place ou de travail dans toute leur vie plus de 10 ou 15 fois, ce qui laisse une vaste majorité de la population sans une véritable expérience dans la recherche d’emploi.

Entre la désinformation circulant sur l’internet ou ailleurs, émissent par des auteurs peu expérimentés, les tonnes de livres qui paraissent chaque année qui donnent des techniques trop complexes, le manque de support ou d’aide, le manque d’organisation spécial pour cette tache et le temps perdu avec des méthodes peu adaptées, il n’est pas étonnant qu’il faille souvent de longues périodes avant de pouvoir trouver un emploi.

Pour l’auteur, la clef de tout ça est d’approcher la recherche d’emploi d’une manière plus méthodique avec un système.

L’ouvrage étant dédié à l’explication et l’exploration du système à mettre en place.

Le secret de la réussite: La préparation

Pour arriver au bon endroit il faut d’abord établir la cible et se préparer à l’atteindre.

Au début il y a un état des lieux à faire. Il s’agit de définir exactement le poste ou la place que vous voulez vraiment obtenir et déterminer si vous avez les capacités d’exécuter les taches du poste en question.

À partir de ce premier objectif cela peut déjà changer toute la suite des opérations. Car si après réflexion vous vous apercevez que le type d’emploi que vous visez ou de carrière qui vous convient vraiment nécessite une compétence ou un diplôme que vous n’avez pas, la première étape ne sera pas de trouver les plus belles phrases d’accroche pour votre CV, mais de devoir former cette compétence, passer ce diplôme ou vous expatrier pendant un temps.

Ainsi établir votre objectif professionnel est votre priorité avant toute autre chose.

Ensuite, le livre partage ce qui se passe en coulisses lors du recrutement et ce qui se passe dans la tête de vos futurs employeurs. En effet, suivant votre objectif professionnel, vous ferez face à des conditions de recrutement propres à votre industrie et à l’échelon que vous souhaitez aller. Dans ce cas, toutes les techniques de recherches d’emploi ne sont pas forcément applicables pour tout le monde. De même que la préparation sera également différente. Même si au début, un certain temps est dédié à bien planifier la direction et l’organisation de sa recherche d’emploi, par la suite cela permettra un gain de temps phénoménal car cela évitera de s’appliquer sur des taches qui ne sont pas essentiel et se concentrer uniquement sur ce qui rapporte vraiment des résultats.

Avoir une idée précise du marché

Pour quelle compagnie voulez-vous travailler ? Combien de poste sont disponibles ? Quelle est votre zone géographique de recherche ? Ainsi que bien d’autres facteurs sont à prendre en compte pour bien gérer votre phase de recherches.

Non seulement ça permet de maintenir le cap dans la bonne direction, de focaliser sur les objectifs principaux, mais surtout de pouvoir estimer la faisabilité de votre projet.

Pour ce faire, il y a des recherches à faire, une introspection personnelle et aussi il y a un côté humain à développer.

En effet, trouver et discuter avec des personnes qui connaissent votre industrie ou qui travaille pour une entreprise que vous visez, vous permettra d’obtenir des informations fraiches et importantes sur les besoins de cette société, mais aussi de créer de nouveaux contacts qui pourront s’avérer très utiles.

Vous saurez si vous devez apporter des modifications à votre plan, si votre direction est la bonne ou s’il vaut mieux envisager autre chose.

Par la suite ces informations seront aussi d’excellents outils pour mesurer vos progrès.

Rédiger son CV dans les règles de l’art

Une fois que votre objectif est ciblé, que la collecte d’informations a bien commencé, il est maintenant temps de définir le message principal, ou en d’autres termes son ‘‘slogan’’.

Quelle est la qualité ou la personnalité que vous essayer de convaincre ou vendre à votre futur employeur ?

Ceci est votre message principal. Il doit pouvoir être clair et compréhensible instantanément aussi bien à l’oral que mis à l’écrit dans votre CV.

Dans ce but , collecter des informations sur les valeurs que partagent les entreprises que vous cibler, les challenges qu’ils surmontent, leurs besoins, et tout autre information précieuse que vous pouvez trouver sur leur site internet seront autant de levier à utiliser le moment venu.

Un autre moyen d’avoir des informations clef est les échanges avec les employées en interne ou les relations faites à l’extérieur.

Utiliser toute ces informations permettra de créer un message principal adéquat, un CV digne d’un sniper et une lettre de motivation plus impactante puisque vous proposerez une solution adapté à ce qu’ils ont besoin. Sans compter que lors de vos entretiens avec vos futurs employeurs, montrer que vous connaissez les besoins de l’entreprise sans même en faire partie (pour le moment :), témoigne du sérieux et de la qualité de votre profil.

Comment avoir une longueur d’avance

Le cœur de la méthode Pierson, vous le savez à présent c’est d’approcher la recherche d’emploi avec un système. D’avoir une stratégie avec un point de départ et de savoir étape par étapes pourquoi on effectue les actions dans cet ordre et dans quel but. 

Stratégie pour la recherche d'emploi
Ne pas avoir de stratégie dans sa recherche d’emploi se paye cher en temps et finir à faire avec un job qu’on déteste.

Et il y a aussi une technique très importante dans la méthode qui est de se mettre en première position pour le futur recrutement.

Et pour y arriver, il faut être proactif en se faisant connaitre de ses futurs employeurs dans un cadre qui n’est pas forcement celui du recrutement initial. Par exemple, nos avons tous des amis ou des connaissances qui travaillent ou qui  connaissent des gens qui sont employés dans des entreprises ou l’on voudrait travailler.

L’objectif serait d’être présenté a la personne responsable du recrutement de manière formel ou informel par leur biais, et de créer un contact avec celui-ci.

L’idée est en quelques sortes de semer une graine dans son esprit pour qu’à l’ instant T, lors du besoin d’avoir une personne supplémentaire dans l’entreprise, leur choix se porte naturellement sur vous.

Leur faire savoir qu’il y a quelqu’un ayant l’expérience et les compétences pour accomplir ce qu’ils ont besoin existe bien et que c’est vous.

Car une autre idée clef est la suivante: si vous avez été recommandé ou présenté par l’entourage d’un recruteur, vous bénéficier déjà de l’ image de la personne qui vous présente. Si cette personne a une image sérieuse, dans la tête d’un recruteur il va s’afficher « qui se ressemble s’assemble«. Donc si X m’a présenté Y, sachant que X est sérieux, Y doit l’être aussi.

Maintenant que le recruteur sait que vous êtes digne de confiance (puisque présenté par X), motivé (vous faites la démarche) et que vous êtes libre immédiatement, naturellement vous avez une longueur d’avance par rapport a d’autre candidats. Le demandeur d’emploi lambda qui aura juste envoyé un CV au petit bonheur la chance, sera un parfait inconnu en face des recruteurs. Il ne fera pas le poids en face de vous, même s’il a des meilleures compétences que les vôtres.

Car lors d’un appel au recrutement, il va y avoir plusieurs candidats et cela prend du temps d’étudier chaque candidature, de passer un entretien avec tout le monde, etc.

Et en plus ça coute de l’argent. Donc pas forcément efficace ni rentable pour une entreprise. Mais si le recruteur connaît déjà quelqu’un de qualifié, sérieux et qui bénéficie déjà d’un certain crédit, pourquoi va-t-il perdre du temps et se donner toute la peine de passer en revue tous les profils alors qu’il a déjà la personne qu’il faut sous la main ?

Évaluer sa progression

Chaque semaine il y a un quota de rencontre, rendez –vous, d’envoi de CV, d’entretien, etc. à remplir. En conservant par écrit le nombre de ces taches, au fur et à mesure on peut connaitre notre propre progression et vérifier qu’on est sur la bonne voie pour obtenir l’emploi désiré ou si on perd pied.

Bien entendu cela varie si vous êtes sans emploi ou si vous avez encore une occupation et que vous cherchez à en changer.

Pour l’auteur, si vos êtes sans emploi, voici à quoi ressemblent vos objectifs pour une semaine :

25 à 35 heures dédiées à la recherche d’emploi

Faire 15 à 30 contacts

Rencontrer ou discuter avec 1 ou 2 décideurs

Maintenir un contact avec les décideurs rencontre précédemment

Envoyer entre 5 à 50 lettres ou emails

En gardant une référence de ses progrès, on conserve aussi une plus grande motivation. Quelque part c’est comme si la méthode était une personne qui nous accompagne. On sait où on va, on sait à partir de quand c’est plutôt négatif et quand il faut faire preuve de ténacité.

De par la même, tout au long de la recherche d’emploi, la collecte d’informations reste automatique et permet d’améliorer sans cesse ses outils de recherche et de persuasion.

Points forts du livre :

  • il est organisé dans la même chronologie que la méthode elle-même. C’est en quelque sorte comme un manuel. Pas besoin de faire des recherches supplémentaires, on se laisse guider par le rythme du livre et on fait une chose après l’autre.
  • Il y a des conseils concrets et toutes les actions sont applicables.
  • Il est bien détaillé. Tout au long de l’ouvrage, il y a aussi une petite histoire avec des personnages (réel ou fictif, ce n’est pas précisé), qui sont en recherche d’emploi et qui utilisent le livre avec les commentaires et l’aide d’auteur lui-même. C’est vraiment très appréciable car bien des fois, à la lecture d’un concept, on n’est pas toujours très sure de comment l’appliquer. Les personnages mettent parfaitement en scène les questions qu’on peut se poser, c’est très clair et très direct.
  • Peu de répétition. Bien entendu, çà et là, il y a quelques points déjà exprimer avant mais avec des indications supplémentaires sur comment les combiner avec les concepts du présent chapitre.
  • Des mesures de références. Tout au long du livre, quand l’auteur propose de rencontrer certaines personnes ou de faire certaines actions, il donne un nombre moyen pour savoir si on est dans la bonne direction. Aussi, certains documents sont directement fournis. Comme par exemple des cartes à remplir sur les activités de la semaine sont fournis. Il suffit juste de les imprimer et de s’en servir.
  • Il casse certains mythes de la recherche d’emploi, explique les pièges et raisons des échecs et comment s’en prévenir.
  • Il est bourre d’information peut-être trop, heureusement à la fin il y a un genre de chapitre pour récapituler les points importants et se resituer dans le livre.

Points faibles :

  • il ne m’a pas semblé avoir vu de version française pour le moment.
  • Certains passages auraient pu être un peu plus courts, mais certaines personnes ont besoin de plus de détails donc il en faut pour tous les goûts.
  • Il ne développe par les stratégies utilisant les medias sociaux, de manière générale il ne parle pas des outils internet récents.
  • La méthode semble surtout efficace pour la recherche d’un emploi local. Elle devra être légèrement modifiée si on cherche un emploi dans une autre région ou à l’étranger.

Mon avis sur le livre :

Je pense que c’est un excellent ouvrage pour avoir une base solide dans la recherche d’emploi. J’avais entendu parler du livre, c’est aussi pour cette raison que j’ai décidé de le lire au début car si la fondation est bonne, on pourra y ajouter des techniques supplémentaires pour affuter sa propre méthode.

Le livre est très encourageant et démystifier pas mal de chose.

Il ne cache pas que la recherche d’emploi c’est comme un autre job, on y passe un temps assez important et il faut bien s’organiser. On sent que c’est quelqu’un de métier qui a écrit le livre.

Je suis content de l’avoir lu, beaucoup de concept rejoigne ma vision et mes techniques personnelles de recherche d’emploi.

Le style d’écriture ne plaira sans doute pas à tout le monde, mais je recommande ce livre.

Et vous, quels sont vos méthodes quand vous recherchez un nouveau job ?

Si vous l’avez déjà lu, quelle est votre opinion ? Ce livre vous a-t-il aidé ?

J’adore partager et j’adore apprendre des autres, chaque expérience a toujours quelque chose à nous apprendre, alors n’hésitez pas à laisser un commentaire ou partager vos propres expériences !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *